lundi 16 octobre 2017

Titre et, titrailles.





Sept remarques et commentaires sur le titre du présent article. Le Figaro 16 Octobre 2017  Prenons le temps de lire et de commenter
1 - Macron s'attaque. Il s'agit du président. Il part à l'assaut à l'attaque des milliards de la formation professionnelle. Ce n'est pas le gouvernement où le ministre du Travail où les partenaires sociaux où quelques organisation ou institution respectables non! c'est le président qui attaque .

2- Attaque. s'il y a attaque c'est qu'il y a combat c'est qu'il y a guerre qu'il y a contre-attaque repli assaut,etc... donc le président est en guerre contre la formation professionnelle

3 - les milliards de la formation professionnelle. Ces gens-là sont riches très riches ils gaspillent ils nous volent et nous trompent. Un" énoncé circulant" qui revient sans cesse, depuis de années, sans pour autant être compris et expliqué.

4 - Remettre à plat. Il faut tout défaire pour refaire il n'y aurait pas d'acquis positifs de 50 années et plus de la formation professionnelle . L'expression n'est pas nouvelle mais tout comme la précédente elle n'explique pas ses attendus et ses conséquents.

5 - Un système opaque .On y voit pas clair. Il y a des dissimulations possibles.

6 - Inefficace. un système qui ne produit pas d'effets qui ne produit pas de valeur, un système trompeur un système coûteux

7 -  Illisible normal puisqu'il est opaque. Mais soyons plus précis illisible ici laisse entendre que quel que soit le lecteur et la position sociale de ce lecteur il ne peut en faire usages. Il ne peut pas lire donc ilne comprend pas et ne peut en faire usages.

Après avoir lu-reçu cette titraille le lecteur est serein.
Bien préparé pour lire la suite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire